Le projet Marzipan, tremplin vers le Mac ARM

En juin dernier, Apple a annoncé la première étape du projet Marzipan. iOS et macOS ne sont pas amenés à fusionner, mais Apple compte bien rapprocher les applications de ces deux systèmes afin de donner naissance à des logiciels capables de fonctionner sur les deux plateformes sans que les développeurs n’aient à fournir beaucoup d’efforts supplémentaires. Concrètement, UIkit va faire son apparition sur macOS, ce qui permettra aux applications de l’iPhone et de l’iPad de fonctionner sur Mac avec un peu d’adaptation pour le fonctionnement à la souris dans un environnement fenêtré. Dans un premier temps, Apple a décidé de tester cette nouveauté avec quelques-unes de ses propres applications au sein de macOS 10.14 Mojave : Apple News, Maison, Dictaphone et Bourse sont les premières applications iOS à avoir été portées sur Mac par ce biais.

Projet Marzipan keynote

C’est dans le courant de cette année 2019 que les développeurs tiers pourront commencer à s’attaquer au portage de leurs applications iPad. Selon Mark Gurman, célèbre journaliste de Bloomberg, Apple profitera de la WWDC, au début du mois de juin, pour mettre un nouveau kit de développement à la disposition des développeurs. Ces derniers devront toujours soumettre des applications distinctes à l’App Store d’iOS et au Mac App Store, mais la création de la version Mac sera grandement facilitée. L’objectif est bien sûr de séduire certains éditeurs présents sur iPad mais qui ont boudé le Mac jusqu’ici.

YouTube Netflix apps Mac

Des applications YouTube et Netflix sur Mac ?

Mark Gurman nous donne un petit aperçu de ce qu’Apple aurait prévu pour les prochaines années dans le cadre du projet Marzipan. Après le portage des applications iPad plus tard cette année, ce sont les applications iPhone qui seraient concernées en 2020. Le principe serait le même, mais Apple compterait prendre son temps à cause de la différence de taille d’écran qui rendrait l’adaptation des interfaces plus compliquée. L’année suivante, en 2021, le projet Marzipan entrerait en phase finale : il serait alors possible de créer des applications “binaires uniques” qui pourraient fonctionner aussi bien sur iPhone, iPad et Mac. Les App Store d’iOS et du Mac seraient alors fusionnés.

Le projet Marzipan s’inscrirait alors dans le cadre d’une stratégie plus large au niveau matériel. Depuis plusieurs années, Apple fournit un effort colossal pour développer en interne certains des composants les plus stratégiques de ses appareils mobiles, à commencer par le processeur ARM qui fait chaque année d’impressionnants progrès en terme de puissance et d’économies d’énergie. Il devient de plus en plus clair qu’Apple créera un jour ou l’autre un Mac équipé d’un processeur ARM conçu en interne. Cela lui permettra notamment de bénéficier d’un meilleur contrôle du design et de la production, d’économies financières, d’une meilleure compatibilité avec iOS, ou encore d’énormes économies d’énergie conduisant à une explosion de l’autonomie des ordinateurs portables.

Selon Mark Gurman, cette transition vers les puces ARM pourrait démarrer dès 2020 — une estimation partagée par l’analyste Ming-Chi Kuo, qui précise qu’il ne faut pas exclure une sortie en 2021. Apple s’apprête à entamer une transition encore plus ambitieuse que celle des processeurs PowerPC vers les processeurs Intel en 2005. Et si tout se déroule comme Apple le prévoit, l’utilisateur final ne se rendra compte de rien. 

Source: Consomac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *